Installation d’os en draps cousus, technique mixte.

 

photographies Jules MAILLARD

 

 » Des os qui prolifèrent, surgissent, se croisent et se transforment : draps déchirés, recousus, encollés, patinés, vernis, cirés, à la fois durs et mous, aux reflets nacrés.
C’est un squelette qui danse, un corps tordu, mis à nu par fragments, aux têtes de fémur hypertrophiées, aux protubérances lustrées, aux articulations enflées : rapiécer et renforcer ce squelette, soigner et bander ces os pour les rendre plus solides encore. »  JOY SORMAN
.

 

Dessins fusain, calques, gouache, pierre noire